Bilan de compétences, CPF et CPF de Transition : Comment s'y retrouver ?



La loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel est venue réformer l'apprentissage, l'assurance chômage et la formation professionnelle.






Vous avez peut-être entendu parler de votre CPF (Compte Personnel de Formation) ?


Celui-ci a été créé en 2015 et vous permet d'acquérir des droits à la formation au titre de votre activité professionnelle. Ce CPF est crédité, une fois par an, à partir des déclarations de votre ou vos employeur(s). Avec la réforme, votre compte (accessible via le site https://www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public/) affiche désormais vos droits en heures et en euros pour vous faciliter la compréhension. A compter du mois d'octobre 2019, celui-ci ne mentionnera plus que le montant acquis en euros.

Dès 2020, votre compte sera alimenté de 500 euros/an (plafonné à 5000 euros) pour toutes activités à mi-temps ou plus, de 800 euros/an (plafonné à 8000 euros) pour les personnes peu ou pas qualifiés.


C'est bien d'avoir un CPF, mais à quoi sert-il exactement ?


Votre CPF vous donne accès à une liste de formations éligibles indépendamment de votre branche professionnelle ou de votre lieu de travail. Ainsi, vous avez accès à l'ensemble des formations et des certifications inscrites au RNCP (Registre National des Certifications Professionnelles).

Le CPF vous permet également de financer :

- le certificat professionnel CléA : Vous n’avez pas de diplôme mais vous avez des connaissances de base ? Vous avez de l’expérience et vous savez travailler ? Vous avez envie d’aller plus loin ? Le certificat CléA est fait pour vous, c’est une chance à saisir 

- la VAE (Validation des Acquis par l'Expérience) : permet, à toute personne engagée dans la vie active, d’obtenir une certification professionnelle par la validation des acquis de son expérience, notamment professionnelle.

- le Bilan de Compétences : permet d’analyser ses compétences professionnelles et personnelles, ses aptitudes et ses motivations en appui d’un projet d’évolution professionnelle et, le cas échéant, de formation.

- la création et la reprise d'une entreprise : vous pouvez suivre des actions de formations, d'accompagnement et de conseil.

- le permis de conduire : parce que l’obtention du permis de conduire est souvent une condition nécessaire pour réaliser un projet professionnel, vous pouvez faire financer la préparation aux permis de conduire B ou groupe lourd.


Et le Bilan de Compétences, en quoi consiste t-il exactement ?


Il s'agit d'un accompagnement individuel qui vous permet d'analyser vos compétences professionnelles et personnelles ainsi que vos aptitudes et motivations dans le but de définir un projet professionnel, et le cas échéant, un projet de formation.

Il s'agit d'un outil de gestion de carrière dynamique orienté vers le changement. Il vous permet ainsi de sécuriser votre parcours professionnel surtout lorsque votre situation professionnelle et personnelle implique une prise de décision délicate.

Le bilan de compétences vous permet de définir un nouveau projet professionnel, un projet adapté, réalisable et épanouissant. Il vous offre ainsi le recul nécessaire pour mieux analyser votre situation professionnelle. Il vous permet de faire le point sur votre personnalité, vos motivations et envies, vos forces, vos atouts en vue de dessiner un projet professionnel en adéquation avec votre personnalité, vos envies et ambitions.


Le Bilan de Compétences est inscrit dans le code du travail et est réglementé par la loi du 31 décembre 1991. Il se réalise obligatoirement par un prestataire extérieur à votre entreprise, sur une durée de 24h maximum réparties sur plusieurs semaines. Vous avez la possibilité de le réaliser durant le temps de travail (avec l'accord de votre employeur) ou hors temps de travail (l'employeur n'en est pas informé). Durant cette prestation, le cabinet qui vous accompagne vous propose un accompagnement individuel respectant trois phases :

- la phase préliminaire pour analyser votre demande et vos besoins, déterminer la forme la plus adaptée à votre situation et définir ensemble les modalités de déroulement du Bilan de Compétences,

- la phase d'investigation en vue de construire une ou plusieurs alternatives de projets professionnel et en vérifier leur pertinence,

- la phase de conclusion vous permettant de vous approprier les résultats issus de la phase d'investigation, de recenser les conditions et les moyens favorisant la réalisation du ou des projets professionnels que vous avez retenu, prévoir les principales modalités et les étapes du ou des projets professionnels que vous souhaitez suivre.


Si j'utilise mon CPF pour financer mon Bilan de Compétences, comment vais-je faire pour accéder à une formation ?


Le CPF de Transition Professionnelle est un nouveau dispositif issu de la réforme qui vient remplacer le CIF (Congé Individuel de Formation). Il permet ainsi à tout salarié, justifiant d'une ancienneté de 24 mois (consécutifs ou non) dont 12 mois dans la même entreprise, de suivre à son initiative et à titre individuel une formation longue en vue de changer de métier ou de profession.

Il vient donc en complément pour vous permettre de financer votre formation si vous ne disposez pas de crédits suffisants sur votre CPF.


Pour en savoir plus sur la démarche de Bilan de Compétences ou tout simplement pour me rencontrer, n'hésitez à me solliciter.